logo
Vous inscrire

Principe de la Formation

« Ce que vous y trouverez-Ce que vous y ferez »

 

Entrer en formation de musicothérapie, c’est s’engager sur une voie alliant la créativité, l’implication pratique, la réflexion personnelle, la capacité d’écoute et de dialogue. S’il n’est pas exigé des futurs stagiaires d’être musicien, ni praticien d’une forme quelconque de thérapie, leur expérience en ces domaines et leurs motivations personnelles seront déterminantes lors de l’étude de leur dossier (et leur éventuelle acceptation dans la formation). Celle-ci se fonde sur une dynamique de groupe, impliquant des mises en situation d’expériences, des cours théoriques, des temps de réflexion collective et certains travaux à accomplir individuellement entre les sessions de groupe.

La musicothérapie peut prendre des formes très différentes – la formation du CIM est a priori ouverte à tous les courants – mais obéit à l’exigence du respect d’un code de déontologie, ainsi qu’à une éthique fondée sur l’unicité de la personne humaine (les patients ne sont pas des « diagnostics », mais des personnes potentiellement responsables de leur histoire singulière).

Ceci a une conséquence directe sur la façon dont le thérapeute ne peut se contenter d’appliquer un ensemble de recettes, mais est invité à une pratique créative, dans la mesure où il découvre progressivement un être humain radicalement singulier (bien entendu, la plasticité naturelle des pratiques musicales joue ici un rôle majeur). Ainsi orientée, la formation ne prône aucune doctrine particulière, considère chacun comme responsable de ses propres croyances, mais implique de soumettre toutes certitudes théoriques à l’épreuve de l’expérience et de la critique, et cela selon le critère de l’efficience thérapeutique. Enfin, elle considère que, autant que possible, le thérapeute est là tout d’abord pour proposer au patient un cadre sécurisant et des outils pour que ce dernier puisse par lui-même mettre en œuvre son processus de travail. Enfin, il faut aussi savoir que la qualité de la formation ne dépend pas seulement de la compétence et du talent des formateurs, mais aussi de la façon dont le groupe se responsabilise, favorise le dialogue, la remise en question personnelle et la bienveillance mutuelle.

Dominique BERTRAND
Télécharger notre plaquette pour plus d’informations
Télécharger