Centre International de Musicothérapie    
 
 
Mémoire de Elizé DOMERGUE
Soutenu juin 2017
 
  "Communication sonore groupale et addiction"

Mention
Assez Bien

 
Résumé

« L’essentiel de la vie sont les êtres que l’on rencontre sur son chemin »
Ce mémoire a été pour moi une aventure humaine.
Elle commence sur les chaises à palabre du Centre International de Musicothérapie, où les éclairages et les mises en situation proposés par les formateurs ont fait résonner en moi une thématique : Celle du groupe thérapeutique.
Dans ma pratique professionnelle, avant cette formation au CIM et l’écriture de ce travail de réflexion, l’animation de groupe à visée thérapeutique était lié à l’éducation thérapeutique des patients présentant une problématique addictive. L’interaction groupale était une variable qui n’engageait que des compétences relationnelles, de mobilisation de l’attention ou d’observation de l’animateur.
Cette formation a fait évoluer ma vision. J’ai compris maintenant qu’un groupe thérapeutique contient nécessairement des mouvements psychiques, individuels et collectifs qui nécessitent un décodage antérieur à sa mise en place ; La connaissance des mécanismes groupaux d’identifications, de relations à l’autre. Ainsi, un groupe devient thérapeutique par la connaissance des processus psychiques qui l’anime et la gestion d’un dispositif qui assure aux participants, sécurité, contenance et identification.
En comprenant cela, j’ai mieux appréhendé le rôle de la musicothérapie en groupe. Celui d’objet médiateur, déclencheur et étaiement du travail psychique, permettant d’impulser l’imaginaire du sujet vivant une expérience en groupe et celui du processus groupale en tant que processus thérapeutique.
Ma réflexion s’articule autour de l’intérêt de la communication sonore groupale pour des usagers de produits psycho actifs, dans un cadre institutionnelle.
Ce mémoire aborde donc pour cela, des éléments d’analyses théoriques liés aux conduites addictives d’une part puis à l’interaction groupale d’autre part et met en lumière, à travers l’analyse de situations clinique, le rôle de médiateur que représente la communication sonore face aux problématiques identitaires et relationnelles provoquées par les conduites addictives.

 
  
 
     
© Tous droits réservés 2002/2017    www.musicotherapie.info