Centre International de Musicothérapie    
 
 
Mémoire de Sarah GIBELIN
Soutenu juin 2014
 
  "La musicothérapie interactive, les effets subtils de la musicothérapie sur les jeunes en IME"

Mention
Bien +

 
Résumé

Mon stage pratique s’est déroulé auprès de jeunes adolescents en IME (Institut Médico Educatif) pendant l’année scolaire 2013-2014. J’ai pris en charge des jeunes atteints de troubles de l’autisme et également des jeunes souffrant de différents troubles de comportements et des troubles non identifiés avec des déficiences mentales et intellectuelles à des degrés différents.
J’ai mis en place des ateliers de musicothérapie active avec des improvisations musicales à l’aide d’instruments tels que djembés, xylophone, piano, triangle, mais aussi de vocalises et l’utilisation de techniques de mimes apprises au CIM.
Au fur et à mesure du déroulement des séances, des constantes autour de la présence corporelle, l’écoute interactive m’ont fait prendre conscience du jeu relationnel à travers le médian musique.
Mon hypothèse pour ce mémoire est comment la musicothérapie interactive peut avoir des effets subtils et déclencher des états de motivation et des expériences relationnelles.
Je vais expliquer comment se déroule l’interactivité avec les jeunes à travers la musique et les effets ressentis.
L’intersubjectivité psychique et l’interaction entre le patient et le musicothérapeute peut amener et impulser une amélioration thérapeutique ce qui nous permet de nous projeter dans le monde du possible et de l’espoir et ceci dans l’instant présent.
Pour cela je décris mes séances tout en mettant quelques éclairages théoriques de différents auteurs.

 

 
  
 
     
© Tous droits réservés 2002/2017    www.musicotherapie.info