Centre International de Musicothérapie    
 
 
Mémoire de Claire DEBUIRE-VANVELCENAHER
Soutenu juin 2014
 
  De la rupture dans le lien-du lien dans la rupture, musicothérapie et Protection de l'Enfance

Mention
Bien+

 
Résumé

Les résonances/dissonances, harmonies/dysharmonies, alternances de rythmes et de tonalités présupposent que la musique est éminemment un espace de liens et de ruptures. La plasticité de l’objet musical et sa temporalité sont les bases d’une possible expérimentation de ce qui dans la rupture fait lien et ce qui dans le lien peut faire rupture.
Je travaille depuis cinq ans en tant que psychologue dans un établissement de la Protection de l’Enfance. Les rencontres avec ces enfants dans ce contexte de prise en charge sociale et parfois de séparation m’interrogent sur ce qui dans leurs parcours peut faire lien ou rupture.
C’est ce lien entre ces chemins de vie sinueux et la mise en place d’ateliers de musicothérapie qui alimente cet écrit. Je pense que la manière de penser la musicothérapie comme un lieu contenant et sécurisant, un lieu de créativité où l’expression de soi et le lien à l’autre peuvent être pensés sans danger, préfigure un cheminement possible vers un mieux-être.
Depuis la description du contexte institutionnel alimentant cette mise en pratique thérapeutique jusqu’à la découverte de la place de la musicothérapie auprès des enfants dont l’histoire de vie est émaillée de ruptures, il sera question de la nécessité pour ces enfants d’éprouver un cadre groupal contenant où puissent se dérouler les liens et les ruptures susceptibles alors de prendre leur valeur structurante.
Mon discours s’enracinera dans un positionnement que je souhaite éthique, dans la bienveillance et le respect des liens créés entre les enfants et moi-même, dans ces restes de rencontres et dans ce qui évidemment m’échappe.

 

 
  
 
     
© Tous droits réservés 2002/2017    www.musicotherapie.info