Centre International de Musicothérapie    
 
 
Mémoire de Olivier JOFFRIN
Soutenu juin 2017
 
  "Rythme et Psychose: deux cas denses ..."

Mention
Bien +

 
Résumé

« Il n’y a pas plus structurant qu’un rythme ... » déclara Pascal VIOSSAT, Musicien percussionniste, et aussi formateur en Musicothérapie. Quelle en est la raison ? Quel est le lien à faire avec un patient « désorganisé » psychiquement ? Le rythme, fondement essentiel dans la structure musicale, joue-il un rôle dans notre propre tempo de vie ? Peut-il servir lors de séances de musicothérapie, à aider un patient psychotique dans sa quête de mieux être ?
L’Homme est un animal rythmique pourrais je dire : rythme biologique, circadien, nycthéméral, scolaire, cardiaque … la maladie peut elle être abordée comme un trouble de l’équilibre rythmique, une arythmie ?
C’est de ces questions que démarre mon intérêt, concernant le travail du rythme chez les patients atteint de psychose, et d’en observer les effets en musicothérapie. Pour cela dans mon travail, j’ai choisis de décrire ce qu’était pour moi le rythme, ce qui nous amènera à creuser le sens de ce mot, à travers les époques. Un appui théorique sera proposé pour définir la psychose, afin de savoir quels sont les éléments essentiels qui permettent de comprendre quelque peu cette maladie.
Par la clinique, j’ai voulu tisser des liens concernant le cas clinique de Jessy, puis du groupe de l’hôpital de jour, afin de cheminer vers une réflexion sur ma pratique à venir en musicothérapie. Comment ouvrir le chemin de l’expression de l’autre en soins grâce à un travail rythmique ? Quels possibles effets thérapeutiques dans l’approche corporelle à travers le rythme ? Tant de questions auxquelles ce travail de mémoire tente de m’offrir un début de réponse…

 
  
 
     
© Tous droits réservés 2002/2017    www.musicotherapie.info