Centre International de Musicothérapie    
 
 
Mémoire de Lucie JAHIEL
Soutenu juin 2016
 
  "Pertinence et spécificité de la musicothérapie dans l'accompagnement d'enfants autistes en Hôpital de jour : Objectifs, ateliers, cheminements et détours"

Mention
Assez Bien

 
Résumé

Ecoute, improvisation, intuition,
Corps, voix, rythmicité, jeu,
Souplesse, structure, détails, Chantonnement, présence, mouvement...

Mon approche pourrait se résumer ainsi, par des mots, des rythmes et des mélodies. Par une façon d'accueillir les enfants comme nous pouvons accueillir l'imprévu.

Elle s'est dessinée lentement, à travers une dizaines d'années de cheminements et de rencontres avec des adolescents et des enfants autistes, faite de petites trouvailles, où j'ai tenté de voyager jusqu'à eux pour les inviter parfois à s'aventurer dans la relation, notamment à travers le monde sonore et la musique.

Mais en m'engageant dans la formation de musicothérapeute, j'ai voulu faire évoluer ma pratique et mon statut professionnel.
Sans renoncer aux fondements de ma démarche, j'ai voulu la préciser et la structurer, notamment pour la rendre « transmissible » afin de pouvoir la développer.

J'ai alors chercher à repérer au sein de mes ateliers les problématiques qui pouvaient être abordées à travers la médiation musicale et la musicothérapie dans l'accompagnement d'enfants présentant des troubles autistiques.
Des objectifs se sont ainsi dégagés : le corps, la relation, la communication.

Ensuite il m'a fallu rassembler les références qui ont enrichi au fil du temps ma pratique, pour mieux en délimiter le cadre théorique.

Mais au delà de rendre transmissible ma démarche, c'est la question de la spécificité et de la pertinence de la musicothérapie dans le projet de soin global de l'enfant qui s'est posée peu à peu.

Ainsi, ce mémoire cherche à définir et illustrer la pertinence et la spécificité des techniques psycho- musicales et de la musicothérapie dans l'accompagnement d'enfants autistes en hôpital de jour, mais aussi l'étayage original et complémentaire que cette approche peut proposer.

Il s'agira de mettre en évidence les liens entre les objectifs, les références théoriques et ma démarche, mais aussi de réussir à « raconter » ma pratique, à travers la présentation d'ateliers et de situations cliniques.

Enfin, en filigrane, c'est peut être la question de la place du musicothérapeute dans l'institution, avec sa sensibilité et la spécificité de son écoute qui est posée.

 

 
  
 
     
© Tous droits réservés 2002/2017    www.musicotherapie.info