Centre International de Musicothérapie    
 
 
Mémoire de Charlotte GALLOUIN
Soutenu juin 2014
 
  "Itinerrance musicale - Proposition de musicothérapie dans l'accompagnement de personnes SDF"

Mention
Bien

 
Résumé

Ce travail propose une réflexion sur la place que peut prendre la musicothérapie dans l'accompagnement de personnes SDF.

Dans le domaine de la précarité sociale, le professionnel est amené à rencontrer des personnes qui, au quotidien, manquent du minimum matériel pour vivre avec dignité. Tous les jours, il faut réclamer de quoi manger, se laver, dormir... chercher à se procurer un soutien substantiel de première nécessité. CD sous un bras, guitare sur le dos, le musicothérapeute fait une entrée remarquée. Que vient-il faire ici ? Va-t-il donner un concert pour lever les fonds d'un nouveau centre d'hébergement ? Peut-être cache-t-il dans la housse de son instrument la toute dernière réforme qui fera disparaître la précarité de la scène sociale ? Pas du tout. Il propose aux personnes qui le souhaitent une rencontre autour de la musique, rencontre avec ce qui est autre - le musicothérapeute, la musique - mais également rencontre avec soi au contact de ses capacités créatrices. Ce mémoire présente deux dispositifs, un atelier et des séances individuelles, à travers lesquels j'ai cherché à donner forme à cette proposition. La réflexion qui suit interroge la pertinence d'une telle démarche au regard des lourdes problématiques matérielles et psychiques dont souffrent les personnes vivant à la rue. La musicothérapie peut-elle trouver un écho auprès d'elles ? Si oui, quels bienfaits spécifiques est-elle en mesure de leur apporter ? À travers quels dispositifs ?

Pour beaucoup de personnes SDF, l'errance est une façon de fuir une intériorité douloureuse. Parce qu'elle en appelle à la mémoire sensorielle, la musique invite ces sujets en quête d'ancrage à se reconnecter à leur histoire sans nécessairement en passer par la remémoration effractante de leurs souvenirs traumatiques. En leur permettant d'accéder à une créativité qui les valorise, les techniques psychomusicales les rétablissent dans une position depuis laquelle ils ne sont plus seulement passivés par les évènements mais potentiellement acteurs du changement. La musicothérapie ouvre un espace de possibles où l'activité de sentir, se souvenir, transformer et créer permet à ces personnes dont la précarité peut être qualifiée de psychique, de se ré-envisager comme des sujets dont la singularité est légitime et précieuse.

Mots clés : SDF, précarité sociale, musicothérapie, créativité, dispositif.

 
  
 
     
© Tous droits réservés 2002/2017    www.musicotherapie.info