Centre International de Musicothérapie    
 
 
Mémoire de Franck BAZILUCK
Soutenu juin 2014
 
  "L'individuation polyphonique, du pieu au totem vibrant"

Mention
Bien +

 
Résumé

De la restauration du désir par une pratique plurivocale en classe d'inclusion scolaire

Du silence intérieur de l'être, vient le son. Dans ce son, il voit elles. Ces voyelles caractéristiques du timbre unique de sa voix, de l'unicité de son être.
Pour l'élève de classe d'inclusion Scolaire (CLIS), sa voix est l'émergence d'un intérieur tronqué, masqué, refoulé, blessé et perforé dans son enveloppe sonore par le pieu du traumatisme, du manque. Sa souffrance, repoussée aux confins de ses tensions corporelles fait alors jouer une voix qu'il préfère taire car elle ne fait que mettre davantage en avant sa différence.
L'élève de CLIS, bloqué dans sa pensée et dans son corps, traîne ce pieu planté dans son être-terre qu'il ne peut arracher seul. Arracher ce pieu, ce serait laisser la place au trou béant et vide du traumatisme où le réel insupportable pourrait s'engouffrer, venant briser l'illusion que cache finalement ce pieu. Il attend l'aide de celui qui saura l'extraire et le soigner de sa voix mélodieuse, tel le shaman qui, invoquant les esprits-animaux par son chant, transmutera ce pieu en totem porteur de symboles, incarnation de son mouvement musico-vocal.
Il attend celui qui plantera dans ce trou, un axe-totem contenant, porteur des symboles et images de ses animaux intérieurs mis en mots...
Il attend cet axe générateur du mouvement de la roue de sa vie.

 

 
  
 
     
© Tous droits réservés 2002/2017    www.musicotherapie.info