Centre International de Musicothérapie    
 
 
Mémoire de Emmanuelle MONNIOT
Soutenu juin 2014
 
  "Parle jeu"

Mention
Bien

 
Résumé

Dans le cadre de mon travail d'animatrice au sein d'une maison de retraite médicalisée, dans lequel j'anime différents « ateliers de musique » en groupe ou en séances individuelles, il m'est apparu important de soulever la question suivante En quoi un travail thérapeutique en musique peut-il aider une personne âgée à tendre par le jeu, vers un « bon vieillir, un mieux vieillir », à retrouver une identité alors morcelée, lui donner l'envie de vivre ?

Après une présentation de la maison de retraite et des principales pathologies dont les Résidents sont atteints, je développerai l'importance du jeu et de la musique au travers de 3 différentes prises en charge, 1 en groupe de Résidents présentant, entre autre, des troubles du comportement au sein du Pôle d'Activités et de Soins Adaptés de la Résidence, et 2 en séances individuelles pour des personnes atteintes de différentes pathologies ; pour la première de la maladie de Parkinson, et pour la seconde diagnostiquée bipolaire.
A la suite de ces rencontres avec les Résidents, j'évoquerai mon ressenti et les questions qui en découlent, ainsi que mes doutes sur la pertinence de la prise en charge en musicothérapie pour toute personne qui peut se révéler inadaptée.

Le travail thérapeutique consiste à rendre l'autre créateur, inventeur, c'est en cela que le jeu sert de lien et la musique de médiateur.
Ce travail thérapeutique rétabli un équilibre entre le dedans et le dehors, la mise en mouvement et la vie.
Je démontrerai que le travail thérapeutique en musique stimule le plaisir et le désire de la personne âgée qui n'en a plus ou peu, que par le jeu, elle accède à son « Je » en tant qu'individu puis de personne. Par le jeu, accède à son
« Je », existe.

 
  
 
     
© Tous droits réservés 2002/2017    www.musicotherapie.info