Centre International de Musicothérapie    
 
 
Mémoire de Anne-Josée VAN BAAREN
Soutenu juin 2014
 
  Musicothérapie et Maladie d'Alzheimer en accueil de jour et en EHPAD

Mention
Assez Bien+

 
Résumé

 

La maladie d'Alzheimer est à la mode. Tout le monde en parle mais tout le monde en parle mal. L'image sociétale de la maladie est catastrophique, et on fonde tous nos espoirs sur le corps médical qui pourrait soudainement nous délivrer de ce fléau. Ce fléau qui nous coute cher en plus!
Pourtant, la maladie d'Alzheimer c'est seulement une certaine façon de vieillir, et ça peut se passer plutôt bien mais ça, on n'en parle pas ou pas assez.
Parce que d'abord, les personnes âgées, on préfère ne pas les regarder et on les "place". Elles gênent nos activités, nos plans, et encore plus, quand elles sont démentes.
Parce qu'ensuite, les thérapeutiques non médicamenteuses, ça demande des moyens, humains surtout et ça, "ça coute cher".
Pourtant, Oliver Sacks le dit: "Dans la démence, la musique n'est pas un luxe mais une nécessité".
C'est ce dont j'ai voulu me rendre compte personnellement en suivant, pendant quatre mois, une musicothérapeute intervenant auprès de personnes ayant une maladie d'Alzheimer ou maladies apparentées dans un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Puis, j'ai ajouté à cela une expérience personnelle avec la mise en place de séances de musicothérapie de groupe en accueil de jour, et un accompagnement en séance individuelle auprès d'une personne de l'EHPAD en grande souffrance.
Cette démarche est un témoignage de plus en faveur de l'instauration de la musicothérapie dans ces structures. Elle m'a amenée à me poser des questions sur la place et la forme que la musicothérapie me semblent justes à prendre.

 
  
 
     
© Tous droits réservés 2002/2017    www.musicotherapie.info