Centre International de Musicothérapie    
 
 
Compte-rendu de stagiaire sur la formation  
 

 
Eric - Groupe Aix 8

1.Introduction
2.Le groupe
3.Les Intervenants
4.La formation
5.Réflexion


Nous sommes Octobre 2010 ...
Il est 9h13 et me voilà enfin arrivé à ce jour tant attendu , le premier jour de ma formation de MUSICOTHERAPIE & T.P.M au Centre International de Musicothérapie d' Aix en Provence.
Je roule vers Aix et le long du trajet mon esprit vagabonde au fil des kilomètres, me rapprochant au fur et à mesure, de ce moment que j'essaie d'imaginer. Le moment de la première rencontre avec le groupe , la première rencontre avec le lieu , les premiers échanges , les premiers partages..
Et je me rend compte à mon grand étonnement que la formation a déjà commencé avant même tout cela. Je suis déjà en formation «Ici et maintenant » et depuis mon inscription et le premier contact téléphonique .
Il est vrai que durant l'entretient Pédagogique dirigé par Sylvie Braun quelques mois avant le début de la prise des cours, le ton est donné : « Savoir faire , savoir dire , savoir transmettre » et je rajouterais aujourd'hui en toute humilité , « Savoir ne pas savoir »..! Et accueillir tout simplement.
Cet entretient m'a parut déterminant pour me positionner face à cette formation et à partir de cet instant,de ce moment, un travail de réflexion sur soi et les autres se met en place comme un tremplin qui m'a assis avec encore plus de détermination et de conviction sur ce chemin Musical de « l'être » et non de « l'avoir ».

Le Groupe

Le premier jour , la première rencontre , j'ai ressentit le groupe comme une naissance... Un corps singulier dont les individus seraient les membres.
On se dit bonjour avant d'entrer en cours et automatiquement une première projection se met en place sans se connaître ,juste sur un regard , une démarche , une gestuelle... Et qui s'efface , lorsque l'on commence à percevoir au plus juste .
Un Groupe, une unité prend forme dans la riche singularité de chacun... Cela est né doucement , assis en cercle , autour d'un bâton de pluie et dans une présentation plurielle ou le prénom de chaque stagiaire résonne encore en moi , comme un chant de découverte,une symphonie, remarquablement orchestré par Sylvie Braun...
Quelle belle première expérience.. Je suis heureux de faire partie de ce groupe.
Je peut comparer notre groupe AIX 8 à un groupe musical ou chacun apporte sa propre expérience , sa propre note , sa mélodie, sa pause, son silence et chacun à sa place unique, sur la portée.. Je parle de portée et je l'associe à un cadre qui s'est installé dès les premiers jours, en mettant en place ses règles de fonctionnement.
Puis vient l'intervention de Dominique Bertrand ,qui par un exercice des plus surprenant, un échange de regard l'un sur l'autre et sans verbalisation aucune, durant 10 minutes , nous plonge dans la réflexion du regard de l'autre sur soi et de soi sur l'autre.
Le groupe m'a ouvert des perspectives de meilleures écoute , de perception , d'échange... Une posture réflexive sur ce que je faisais , des questionnements du genre: «En quoi suis-je pour quelque chose dans ce qui m'arrive »?
Il m'a fait prendre conscience de l'écoute de mon monde intérieur ,ainsi que la rencontre avec la personne que je suis et deviens, la rencontre avec les autres, semblables et différents de moi,la découverte et la compréhension de ma manière d’être en relation.
Le groupe à été pour moi une formation dans la formation, par le biais d'associations d'idées, de discussions , d'acceptations et m'a appris à me respecter en osant dire ce que je pense Ici et maintenant quand je suis confronté à des demandes qui ne correspondent pas à mes possibles ou à ma sensibilité, dans un mouvement qui m'a emporté positivement bien au delà de moi même.
J'ai vécu le groupe comme une forme de Psychologie sociale , un lien entre la pensée individuelle et la pensée collective , une pensée dans la pensée , une mini société dans la société , représentatif du monde et de l'humain. Une nouvelle porte que l'on découvre avec une clé commune , une ouverture intellectuelle partagée ou se croisent , joies , peines , conflits, favorisant une belle dynamique de groupe.
J'ai trouvé avec le groupe une approche de communication verbale ou non , interculturelle dans sa pluralité mais tous ensemble dans la même direction et les mêmes passions qui nous nourrissent et nous habitent.... La Musique et L'aide à l'autre.

Les Intervenants

La richesse et la diversité des Intervenants à été pour moi une source d'inspiration tout le temps et tout le long de mon étude , la qualité et l'humilité de chacun, montre à quel point le C.I.M est une école à taille Humaine...
La fonction de Musicothérapeute est à chaque cours de plus en plus claire , ma vocation et ma motivation ne cesse de grandir et le savoir transmit par la sagesse et le relationnel pédagogique de l'ensemble des intervenants me transporte bien plus loin de tout ce que j'aurais pu imaginer.
C'est en premier lieu avec sylvie Braun que j'ai compris le sens de la Musicothérapie active et réceptive, éclairé par un tout premier cours très complexe mais orchestré avec la légèreté d'une symphonie sur l'approche Musicale. Puis comprendre que le chemin personnel peut être un atout pour devenir un bon thérapeute.
Etre « passé par », pour comprendre (pour entendre) et accueillir, celui qui « passe par »... Quelques phrases sonnent encore en moi et m'aideront à me positionner le long de cette formation et certainement au cours de ma vie « Ce qui a été, ce qui aurait pu être et ce qui n'est plus »
« Le Corps sonore » par Dominique Bertrand , un Maître à penser, nous démontre que le premier instrument est le corps Humain et le plaisir que l'on peut ressentir à le faire sonner, chanter, bouger. Ces cours sont une invitation à la Connaissance , à la Sagesse , à l'Humilité, à la Musicalité et la « Musi-qualité ». Nous apprenons et approfondissons le transfert , le contre transfert, la liquidation du transfert, la dépendance, la contre-dépendance et nous y reviendrons à des moments précis dans les mois suivant.
Chaque mot est placé en son temps,son silence et a son importance. Je retiendrais cette phrase de Dominique « La vraie parole n'est pas de dire ce que je sais mais d'essayer de dire ce que je ne sais pas que je sais »
C'est avec Christine Mulard que je me surprends à découvrir ma respiration , « Montre moi comment tu respires et je te dirais qui tu es » Le langage du corps. La conception, la réalisation et la présentation d'un instrument de Musique au groupe et à soi même. L'encrage.
Guy Trinquero me pousse dans mes retranchements intellectuels pas ses provocations instructives et positives. Osthéopathie ,Neuro-Science et Psychomotricité. Se détacher du Mental pour être dans la pleine conscience.
La Musicothérapie réceptive de Vincent Bodu me passionne et mon attirance va se définir vers cette action de la Musicothérapie. L'outil Thérapeutique Musical réceptif correspond à mes attentes et à ma personnalité. Ecouter , verbaliser , saisir l'émotion du moment présent par l'écoute Musicale, analyser sans interpréter et accueillir le patient afin qu'il trouve sa propre clé. Sont des chemins sur lesquels j'aime me positionner et apprendre.
Sophrologie et Musique avec Dominique Bresciani, le schéma corporel , la réalité objective, détente musculaire , éventail de la conscience, sont une découverte de la sophrologie qui s'harmonise idéalement à la Musicothérapie, sur des cours explicites et offert avec passion , douceur et le savoir qui caractérise Dominique.
L'approfondissement de la connaissance en Psychologie et Psychanalyse avec les explications pointues et l'expérience aiguisée de Rénatier Magnier , apprendre le corps psychique, associer Psychothérapie et Musique , je savoure délicieusement ses cours , je suis dans mon élément.
De par leur Savoir , leur Humilité , leur Humanité , tous les intervenants de cette formation ont contribué à bâtir un socle solide sur lequel je peux continuer d'apprendre et tout ce qui viendra dans les années à venir pourra se greffer avec Harmonie afin d'enrichir cette Base qui est mon Ancrage dans la profession de Musicothérapeute!

La Formation

La première chose que je retiens , c'est l'implication de soi dans cette formation . Une Implication personnelle de notre ressentit Musical est mis en place dès la première semaine , se définir par un montage en Musique , parler de soi sans verbaliser. Et non pas simplement que pour soi même, mais face au groupe, sans aucune obligation, essayer de parler,de sonner juste et d'offrir ce que l'on «est » vraiment. Je conjugue au temps présent le verbe « Echanger ».
Je suis Musicien Pianiste depuis plus de vingt ans et pour moi le seul instrument qui me semblait nécessaire et me convenait était le Piano. J'ai appris que l'on pouvait se détacher de l'instrument représentatif d'un «Tout ». Je n'aurais jamais pu imaginer que l'on puisse prendre du plaisir à jouer d'un autre instrument que de celui joué pendant des années.
J'ai ainsi parallèlement travaillé la séparation et le deuil avec D. Bertrand et tout cela en passant par un simple instrument .Une forme de découverte psychologique de manière simple et claire.
L'étalement de cette formation et l'espace qu'il y a entre chaque module donne toute son importance à la réflexion personnelle. Il est conseillé je pense ,de faire un travail sur soi en dehors de la formation ,travail que j'ai entrepris depuis plus de deux ans et qui m'aide sous une forme de supervision à comprendre ce que je vis et ce que j'apprends . N'est -il pas là le plus important ,se comprendre soi , pour essayer de comprendre l'autre ? Faire connaissance avec soi même , se rencontrer , définir ses possibles, apprendre à écouter.
La base de cette formation proposé par le C.I.M est la prise de conscience ,dont le groupe et ses membres sont les principaux acteurs, de par son expérimentation et ses échanges au sein de celui-ci. Je dirais , à l'intérieur du groupe , plusieurs continents et plusieurs ponts , pour aller l'un vers l'autre et l'autre vers l'un... La salle de cours très atypique laisse planer un sentiment de bien être ,de calme et d'études. La moquette au sol , prend toute sa signification, puisque on y entre nus pieds , ce qui laisse penser que l'on peut laisser des tas de choses dehors, qui nous encombraient psychologiquement...! Apprendre à sortir des sentiers battus ,de la « rassurance » intellectuellement acquise durant des années, pour aller vers le nouveau et apprendre ce que l'on ne sait pas. Etre à l'écoute de ses sensations. Certainement ,une belle et riche aventure Humaine .
Les trois cycles de la formation vont dans la complémentarité de l'évolution de chaque membre du groupe. Le groupe, lui aussi évolue et mûrit... Nous explorons , nous apprenons encore et encore aussi bien en théorie qu'en pratique, et le mot « Musicothérapie » commence à prendre sons sens.
Le premier cycle
Une grande découverte , aussi bien Musicale que psychologique , apprendre que l'on a un corps , l'écouter chanter aux sons des percussions corporelles, se rendre compte qu'il est notre premier instrument de Musique, qu'il parle, a une mémoire et qu'il a beaucoup de choses à nous dire...
Le deuxième cycle
La perception , cela se dessine sur une longue période , de travaux communs ,d'écrits , d'exercices musicaux ,de réflexion , de recul sur soi et sur le groupe, d'études de cas , d'études de situations, de conception d'instrument de Musique, de lectures variées.... Tout y est , rien ne manque et souvent la nouvelle perception crée un déplacement de chacun d'entre nous , douloureux ou pas , bien ou mal , peu importe , l'important c'est le ressentit ,et nous le percevons au présent ICI et MAINTEANT.
Le troisième cycle
La créativité propre à chacun , Le temps plus approfondit de la psychanalyse musicale, le temps de saisir le sens de tout ce que l'on a apprit et ce que l'on apprend encore.. Qu'est ce qu'un bon thérapeute ? Quel cadre utiliser ? Ou , quand , comment , qui , pourquoi ? Le temps de parler de ses projets , de les visualiser , les entendre , les toucher.

Réflexion

La Musique a toujours été pour moi une source d'inspiration, de réconfort et de bien être . Depuis l'enfance,sans pour autant avoir grandit dans une famille de Musiciens, mon attirance pour les Instruments de Musique et le Chant a toujours été présente et s'enrichira par mes expériences personnelles et professionnelles , mes rencontres et ma passion... Enfant, je chantais des heures entières après mes devoirs et je ressentais en moi un bien être comme si le fait de chanter , venait laver mon corps de toute la rudesse d' une journée d'écolier. Il se passait quelque chose en moi c'était évident ,chanter me rendait heureux! Plus tard j'ai travaillé dans l'enfance Inadaptée ou la aussi la Musique était à mes cotés créant un lien entre les enfants et moi , mais encore tellement inexplicable.. J'ai décidé d'en faire mon métier et durant vingt ans l'étude du Piano avec ses contraintes m'a donné une autre vision de la Musique mais tout aussi complémentaire.
Je pense avoir compris qu'il y a une autre forme de communication au delà des mots et que le verbe n'a pas toute l'importance capitale que l'on peut lui accorder, lorsque j'ai mis en place pour la ville de Marseille, des ateliers Musicaux pour les personnes du troisième âge. Ces ateliers se terminait toujours par un Bal dansant , régulier et à la même heure chaque semaine ...
La phrase qui revenait après chaque Bal ou (séance) était: « Vous nous avez fait voyager en musique! »
Que venait chercher ces personnes régulièrement chaque semaine ? Un bien être ? Faisaient-elles inconsciemment un travail psychologique personnel entre chaque bal , du fait que la musicalité les ramenait des années en arrière,dans leur propre histoire ? Aurais-je pu les accueillir d'avantage ? N'ai-je point trop interprété ?
Ma façon de percevoir la Musique a été différente et j'ai découvert la Musicothérapie. Il était très important pour moi d'approfondir le sujet afin de pouvoir réunir ce qui me paraissait essentiel après une si longue route Musicale : La Musique et la Thérapie .
J'ai du chercher longuement pour trouver une école sérieuse . Faculté de Médecine , écoles privées , stages, rien ne me convenait , ne me séduisait.... Et puis je suis tombé sur le site du C.I.M une première fois en lecture et puis j'y suis revenu une deuxième fois et c'est par la voix que j'y suis resté. Une évidence, j'ai trouvé mon école !
Durant cette Formation le C.I.M a répondu avec précisions à toutes les questions que je me posais sur la Musicothérapie et a mit à ma disposition tous les outils nécessaires pour mettre en place mon futur métier de Thérapeute, que ce soit d'ordre Musical, thérapeutique et Psychologique.


Je tiens à remercier grandement tous les Intervenants pour tout ce qu'ils m'ont transmit et surtout la façon dont cela a été fait . Un grand merci également à Sylvie Braun et Dominique Bertrand pour leur savoir et leur Humanité. MERCI à tous ces acteurs qui ont fait de moi la personne que je suis aujourd'hui.
Une des premières chose que j'ai apprise durant ma formation, c'est que je pouvais désapprendre tout l'inutile dont je me suis encombré pendant des années. J'ai appris que le changement , si on peut l'appeler ainsi , est d'accepter d'être comme l'on est actuellement. On ne change pas mais l'on fait évoluer son potentiel.
J'ai appris également que si je suis juste avec ce que je suis et ce que je fais ,ce qui se passera sera forcément juste. Reconnaître ou est ma propre limite car je pense que là, est toute la force d'un être. Donner sans paraître , pour tout simplement OSER être.

MERCI le C.I.M.

  
 
     
© Tous droits réservés 2002/2017    www.musicotherapie.info